Protocoles de ligne dans la plongée souterraine

Protocoles de lignes dans la plongée souterraine

protocoles de ligne

Les lignes directrices sont les lignes de vie utilisées par les plongeurs pour référencer la sortie dans les grottes immergées. En cas de perte de visibilité, la ligne directrice vous conduira à la sortie de la grotte. L’une des principales causes d’accidents en plongée souterraine implique le non respect des protocoles de ligne. Soit la ligne directrice n’est pas continue, soit la connexion temporaire des eaux ouvertes à la ligne permanente est absente. Ou encore le plongeur a efectué un saut visuel pour passer d’une ligne à l’autre.

Pour une sécurité maximale, une ligne de vie continue est installée pour permettre aux plongeurs de revenir à la surface, même dans l’obscurité totale. De plus les lignes doivent être clairement marquées par des marqueurs directionnels tels que des flèches et non directionnels tels que «cookies» ou REM pour indiquer la sortie.

Lignes permanentes

Parfois les lignes sont installées de manière permanente afin de maintenir une ligne directrice correcte et poursuivre l’exploration. Elles permettent également d’assurer la visite de la grotte en toute sécurité pour les plongeurs.

Les lignes permanentes sont souvent appelées lignes principales. Elles peuvent commencer près de la sortie de la grotte ou plus loin à l’intérieur la grotte cachée des plongeurs non entrainés et les empêcher d’entrer dans la grotte sans un entrainement adéquat. Afin de garder une ligne directrice continue à partir des eaux ouvertes, un dévidoir primaire est utilisé pour assurer la connexion.

Navigation dans les grottes

Dans la plupart des grottes, surtout dans la péninsule du Yucatan au Mexique, il existe plus d’une ligne permanente. Il faut donc naviguer à l’intérieur de la grotte. Il existe des intersections permanentes, appelées «T». Lorsqu’un plongeur évolue d’une ligne à l’autre, cela s’appelle un saut. Un saut peut aller du milieu d’une ligne à la fin autre ou au milieu d’une autre. Si l’on passe de la fin d’une ligne à la fin de l’autre, on parle d’un gap.

La sortie doit être marquée correctement avec des marqueurs de ligne personnels clairement identifiables en visibilité nulle.

Gap et/ou  saut

Un gap ou un saut est une ligne temporaire installée pour aller d’une ligne à l’autre. Des marqueurs de ligne directionnels ou non directionnels devraient également être installés indiquant clairement la sortie.

Installation de la ligne

L’utilisation correcte des bobines et le placement des lignes est essentiel pour une plongée spéleo efficace. La ligne doit être posée en maintenant la tension, placée près du sol pour que les plongeurs puissent nager au-dessus.
Une amarre primaire doit être effectuée dans les eaux ouvertes, où l’ascension directe vers la surface est possible. Puis une amarre secondaire est placée dans la zone de la caverne. Si l’amarre primaire est perdue, la seconde maintiendra la ligne en place. Des amarres supplémentaires seront effectués à chaque changement de direction afin d’éviter piéger la ligne.

Marqueurs de ligne

Les marqueurs de ligne sont utilisés pour indiquer les directions ou pour marquer des points d’échantillonage ou des stations scientifiques. Ils peuvent être directionnels (flèches) ou non directionnels (cookies, pinces à linge, REM). Les marqueurs non directionnels personnels sont utilisés pour indiquer la sortie tout en évitant la confusion pour les autres équipes.

QUESTIONS?